__Page-46_big.png

EDITO

Le sein, les seins... dans tous leurs états

Suite au déferlement des cas de coronavirus, nous voici dans une nouvelle phase relationnelle qui va impacter la sphère intime de chacun…

Nous avons intégré les gestes barrière, ceux-là mêmes qui peuvent mettre à distance un danger invisible et barre la route à la rencontre… Toute notre sensualité, porte d’entrée à la sexualité, a été impactée dans cette épidémie, et dans toutes ses dimensions !

C’est le désir de vie dans sa dimension globale qui a été brimé : on a pu mesurer déjà les impacts dans nos consultations de ces freins imposés pour la protection de notre santé mais aussi comme un certain retour à l‘Ordre Moral imposé face à la transgression.

Pulsion de vie et pulsion de mort ont tout à coup pris un relief étrange, sidérant et ont ainsi remanié notre vie quotidienne, relationnelle et amoureuse mais aussi notre conscience des choses et permit la clarification des choix. Le dé-confinement amorcé, accéléré libère à nouveau les gestes mis en mesure…

Ces espaces-temps modifiés, extérieurs,intérieurs, corporels et psychiques ont mis en évidence l’importance du corps, du sourire, du regard, de l’étreinte mais surtout de la joie du toucher, cette joie qui nous structure et sculpte nos liens interhumains dans ce qu’ils ont de plus puissants !

commande.png

Rendez-vous sur notre boutique à paiement sécurisé www.ressourcesmentales.com

Rédactrice en chef




.

© 2019 by Revue Sexualités Humaines - Mentions légales - Created by Politique Numérique